Henri François RIESENER (Paris, 1767 - 1828)

Portrait présumé de Jenny Hoche, comtesse Des Roys (1796-1867), devant le château de Gaillefontaine

116,5 x 90,5 cm
Circa 1820 Huile sur toile

Provenance
• Belgique, collection particulière

De son mariage en mars 1794 avec Adélaïde Dechaux (1778-1859), le général Lazare Hoche (1768-1797) eut une fille unique, Jenny, née le 15 janvier 1796. Elle ne connut guère son père qui décéda en Prusse le 19 septembre 1797. Napoléon qui s’intéressait aux enfants de ses compagnons d’armes, destinait à Jenny Hoche un fils du maréchal Lefèvre. Mais la jeune fille lui préféra Étienne-Annet, marquis des Roys (1788-1868) qu’elle épousa en 1814. Le couple eut sept enfants, dont deux seulement atteignirent l’âge adulte : Ernest-Gabriel et Amable Claude.

Devenue veuve la générale Hoche reçut de Napoléon le château de Gaillefontaine (Seine-Maritime), tandis que son gendre, le marquis des Roys, hérita de son père le château familial d’Avrilly (Allier), une austère bâtisse médiévale. Le château que l’on aperçoit au second plan du tableau pourrait être celui de Gaillefontaine, avant les transformations radicales effectuées vers la fin du XIXe siècle. Le médaillon que porte le modèle glissé dans sa haute ceinture représente probablement son époux, à moins qu’il ne s’agisse du général Hoche.

L’œuvre sera incluse dans le catalogue raisonné de l’artiste en préparation par Philippe Nusbaumer et Alexis Bordes.

Charger plus