Ludovic Alleaume (1859-1941)

Portrait de Ludwig Van Beethoven

Fusain sur papier crème. Signé « Ludovic Alleaume » en bas à droite

Ludovic Alleaume fut l’élève d’Ernest Hébert et de Luc-Olivier Merson à
l’École des Beaux‑Arts de Paris. Il exposa au Salon des artistes français de1883 à 1938 et à la Société des peintres lithographes à partir de 1894, où sa facture académique et ses sujets classiques lui permirent de remporterplusieurs médailles et de se faire connaître.

En 1890, il voyagea en Palestine d’où il rapporta de nombreuses études
qu’il exploita dans ses oeuvres à son retour. Mais ce peintre et lithographe reconnu était surtout un artiste complet qui s’essaya à de nombreux sujets : portraitiste et paysagiste, il fut aussi l’auteur de grandes compositions décoratives dans de nombreuses églises ou pour le plafond de la caisse d’épargne de Laval ; Par ailleurs il réalisa des cartons pour les vitraux de la chapelle de Notre Dame du Val d’Or près de Saint Cloud. Il lithographiait lui-même une grande partie de ses compositions.

Notre portrait au fusain de Ludwig Van Beethoven est un dessin préparatoire pour une lithographie datée de 1912 représentant le compositeur allemand inspiré par une muse qui lui sussure à l’oreille le souffle de l’inspiration. Cette muse caressant les cheveux du grand compositeur n’est pas dénuée de sensualité et reflète le goût de l’époque pour le Symbolisme finissant.

Charger plus