Louis ABEL-TRUCHET (Versailles, 1857 – Auxerre, 1918)

Femme au jardin lisant

32,4 x 40,9 cm
Huile sur isorel Signée en bas à droite

Provenance :
- France, collection particulière.

L’Opéra, les Grands Boulevards, le French Cancan, la Fête foraine, Louis Abel-Truchet (Versailles, 1857 – Auxerre, 1918) est un illustrateur de la vie moderne, qu’il traduit par de puissants contrastes de lumière éclairant des personnages pris dans l’excitation du progrès industriel. Cependant, loin de la ville et de ses machines assourdissantes, Truchet a pu aussi, à travers quelques œuvres seulement, saisir le calme et la vie paisible de la campagne, dont notre tableau est un formidable exemple. À l’ombre des arbres dans un jardin, une jeune femme confortablement assise dans un fauteuil lit paisiblement. Élégante, habillée à la dernière mode, elle pourrait bien être Julia Abel-Truchet (1862-1935), femme de l’artiste, elle-même peintre, qui reprendra l’atelier à la mort de son époux.

Grâce à une palette plus légère et colorée que celle utilisée dans la plupart de ses œuvres, Truchet évoque une l’impression silencieuse de douceur et de calme d’une après-midi baignée dans la chaude lumière de l’été. Comme tout bon impressionniste, il est fasciné par les effets que produit la lumière sur les couleurs. Son travail est issu d’une observation attentive des variations du temps, exprimée à travers de nombreuses esquisses, grâce auxquelles l’œuvre finale illustre de façon très proche la vision même du peintre au moment du tableau. Ici, Truchet travaille les différentes tonalités de blanc, de vert, et de jaune produites par les rayons du soleil perçant à travers le feuillage.

La composition de notre tableau n’est pas sans rappeler celle de Femme au jardin (Huile sur panneau, signée en bas à gauche, 32 x 41 cm, collection particulière) dont la palette plus sombre et le format plus restreint pourrait bien être un premier essai pour notre tableau. En représentant ces femmes assises dans leur jardin, Truchet s’inscrit dans la lignée des grands artistes impressionnistes tels que Claude Monet ou Camille Pissarro, qui avaient précédemment présenté leur entourage dans un environnement semblable.

À travers ces quelques images du bonheur paisible dans lesquelles le temps semble suspendu, Louis Abel-Truchet reflète aussi plus largement la prospérité économique que connaît la France à la Belle Époque.
M.O.
Bibliographie générale :
Abel Truchet, exposition du 1er au 15 décembre 1925, Galerie Barbazanges, Paris, Galerie Barbazanges.

Charger plus