Jean dit Alexis GRIMOU (Paris c.1678 – c.1733)

Portrait d’artiste en buste
tenant une plume et un portefeuille

Huile sur toile Cadre en bois sculpté et doré d’époque Régence

Peintre de portraits et de scènes de genre, Alexis Grimou n’eut pas de maître pour la peinture. Il s’exerça seul en copiant des tableaux de Rembrandt et de Van Dyck. Il arriva à peindre des portraits et des tableaux de genre, qui bientôt lui valurent une réputation honorable. Grimou ne prit part qu’à une seule exposition de l’Académie royale, au Salon de 1740 avec le Flûteur et l’espagnolette. Il se fit admettre à l’académie de Saint-Luc et y occupa une place prépondérante.

Ses portraits expriment pour chaque modèle le caractère propre, le signe distinctif de la profession ou de la situation sociale.
Notre tableau représente un artiste, reconnaissable à la plume ainsi qu’au portefeuille que le modèle tient dans ses mains. La psychologie du modèle est renforcée par le modelé des chairs du visage et les fonds ambrés confèrent à cet artiste un côté intemporel.
Les accessoires ont dans ce portrait une place considérable. L’éclat des habits masculins avec les larges manches cousues de dentelle est significatif de l’œuvre des portraitistes du XVIIe siècle.

Bibliographie :

BENEZIT (E.), Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999, p. 452.

Charger plus